Un article écrit par Radio-Canada

Ce sera possible de faire du BIXI toute l’année à Montréal

Société > Transports

Environ 53 000 personnes ont utilisé les vélos de BIXI Montréal entre le 16 novembre 2023 et le 17 mars 2024. Cliquez ici pour afficher l'image d'en-tête
Environ 53 000 personnes ont utilisé les vélos de BIXI Montréal entre le 16 novembre 2023 et le 17 mars 2024.

Fort du succès de son projet pilote de vélo hivernal, BIXI Montréal a annoncé mardi que ses vélos seront dorénavant disponibles 12 mois par année.

L’hiver 2023-2024 constituait une période d’essai pour l’organisme et la Ville de Montréal, qui souhaitaient tester la rudesse de l’hiver sur les équipements, mais aussi l’intérêt des cyclistes.

Ce sont 53 000 personnes qui ont utilisé le service entre le 16 novembre 2023 et le 17 mars 2024 – un mois avant la fin de la période d’essai. Une moyenne quotidienne de 3727 déplacements a été enregistrée.

[C’est] une expérience qui nous fait croire que le vélo a vraiment sa place dans le paysage hivernal de Montréal, a soutenu la responsable des transports et de la mobilité au sein du comité exécutif de la Ville de Montréal, Sophie Mauzerolle.

Quelques problèmes d'ancrage des vélos sont toutefois survenus, notamment lorsque les stations étaient glacées ou enneigées.

De manière générale, le réseau a bien répondu, soutient malgré tout le directeur général de BIXI Montréal, Christian Vermette, qui se dit satisfait du projet et du travail de ses troupes.

Historiquement, il y a 15 ans, le système [BIXI] avait été conçu pour fonctionner dans des conditions extrêmes de chaleur ou de froid. On peut aller jusqu'à -40 [degrés Celsius].

Christian Vermette, directeur général de BIXI Montréal

L’engouement pour le vélo hivernal semble se concrétiser, selon ce que constate pour sa part le PDG de Vélo Québec, Jean-François Rheault, qui juge que les cyclistes montréalais se démarquent particulièrement par rapport à ceux des autres villes d’Amérique du Nord.

À Montréal, on garde à peu près 15 % de nos cyclistes en hiver. C'est très bon pour l'Amérique du Nord, mais des villes en Finlande vont [en] garder 40 %. Il y a des gens qui font mieux que nous, et nous on fait mieux que d'autres endroits, dit-il.

Dans un sondage réalisé par BIXI, 65 % des clients ayant profité des 150 stations de vélos disponibles ont affirmé avoir vécu leur première expérience de vélo hivernal grâce à cette initiative.

L’organisme formulera au cours des prochaines semaines les recommandations émanant de ce projet pilote, qui serviront notamment à officialiser les paramètres du nouveau service annuel. Ces derniers détails seront connus à l’automne prochain.

BIXI Montréal a également annoncé que sa saison estivale s'amorce dès aujourd'hui. Quelque 400 stations viennent tout juste d’être ajoutées aux 150 points d’ancrage déjà en place depuis le début de l’hiver.

Par ailleurs, la Ville de Montréal va investir 30 millions de dollars pour développer et mettre à niveau un peu plus de 33 kilomètres du réseau cyclable cette année, dont le début de la première phase du Réseau express vélo (REV) sur la rue Jean-Talon.

Parmi la trentaine de projets visant à sécuriser et à bonifier le réseau cyclable, certains toucheront le corridor de mobilité durable du REV sur le boulevard Henri-Bourassa et deux sections du REV sur les rues Viger, Saint-Antoine et Saint-Jacques.