Un article écrit par Radio-Canada

Festival de la BD d’Angoulême : la Britannique Posy Simmonds reçoit le Grand Prix

Arts > Livres

Posy Simmonds est une dessinatrice de presse, écrivaine et illustratrice de livres pour enfants, et auteure de bande dessinée britannique.Cliquez ici pour afficher l'image d'en-tête
Posy Simmonds est une dessinatrice de presse, écrivaine et illustratrice de livres pour enfants, et auteure de bande dessinée britannique.

L’autrice et bédéiste britannique Posy Simmonds s'est vu décerner mercredi le Grand Prix au Festival international de la bande dessinée d'Angoulême, récompense couronnant en France une œuvre originale de ce genre littéraire. Le festival, qui fait la part belle au Canada cette année, se poursuit jusqu’au 28 janvier.

L'autrice de Gemma Bovery, âgée de 78 ans, est la première Britannique et la cinquième femme en 50 ans à recevoir ce prix, le plus prestigieux de la BD, attribué pendant ce festival qui se déroule à Angoulême, une ville du centre-ouest de la France.

La lauréate n'a pas pu faire le déplacement. Elle ne peut pas être des nôtres pour un cas de force majeure. Ce n'est pas une excuse du genre : le chien a mangé mes devoirs. C'est un vrai empêchement, a déclaré sur scène son éditeur français, Jean-Luc Fromental, de Denoël Graphic.

Il a lu un message de l'autrice qui disait : J'ai été enchantée, surprise, sidérée, profondément enchantée de recevoir cet honneur. Depuis 2014, ce prix est décerné à l'issue d'un scrutin auquel peuvent participer toutes les autrices et les auteurs de BD qui comptent au moins une publication en français.

Une vitrine exceptionnelle pour le Canada à Angoulême

Les artisans et artisanes de la BD du Québec et du Canada seront légion cette année à Angoulême, la plus grosse manifestation francophone consacrée au neuvième art. La délégation canadienne compte plus de 75 artistes, éditrices et éditeurs de BD qui étaleront leur savoir-faire par le biais de plusieurs activités, notamment au Pavillon du Canada.

On pourra entre autres y rencontrer la bédéiste montréalaise Julie Doucet, qui, en mars 2022, est devenue la première Québécoise à gagner le Grand Prix du Festival de la BD d’Angoulême. La créatrice de Dirty Plotte est en compétition cette année pour son dernier album, Suicide total.

Le public sera également invité à découvrir la bande dessinée canadienne par le biais d'une programmation spéciale sur divers sites tout au long du festival, dont une grande exposition, D'un océan à l'autre, cap sur la bande dessinée canadienne. Cette dernière mettra en vedette plus de 70 artistes de toutes les provinces et de tous les territoires du pays.

Le 51e Festival international de la bande dessinée d'Angoulême attend quelque 200 000 personnes. En 2023, le Grand Prix avait été remporté par le Franco-Syrien Riad Sattouf, auteur de la série autobiographique en six tomes L’Arabe du futur.