Un article écrit par Radio-Canada

Madeleine Careau quitte l’OSM après l’avoir dirigé pendant presque un quart de siècle

Arts > Musique classique

Madeleine Careau, cheffe de la direction de l’Orchestre symphonique de Montréal (OSM)Cliquez ici pour afficher l'image d'en-tête
Madeleine Careau, cheffe de la direction de l’Orchestre symphonique de Montréal (OSM)

La cheffe de la direction de l’Orchestre symphonique de Montréal (OSM), Madeleine Careau, quittera son poste en juin. Depuis son entrée en fonction, le 1er février 2000, elle a notamment contribué au recrutement de maestro Kent Nagano, en 2006, ainsi qu’à l’inauguration de la Maison symphonique de Montréal, en 2011.

Madeleine Careau réfléchissait depuis un moment à l’idée de passer le flambeau, mais la pandémie de COVID-19 a eu pour effet de mettre en veilleuse cette réflexion, car elle ne voulait pas quitter son poste en pleine période de turbulences, comme l'a expliqué l’OSM dans un communiqué émis lundi.

Cette tempête historique étant terminée, la directrice se dit prête à passer le relais. À bientôt 90 ans bien comptés, l’OSM possède toujours de solides assises, sa place parmi les grands orchestres nord-américains est incontestable et son avenir est encore aussi prometteur, a-t-elle affirmé.

Parmi les autres réalisations marquantes de Madeleine Careau à la tête de l’OSM, on peut souligner le lancement de la Virée classique, l’un des plus grands festivals urbains de musique classique au monde, ainsi que l'embauche du jeune chef Rafael Payare, directeur musical de l’OSM, qui sera en poste au moins jusqu’en 2027.

Gestionnaire déterminée et rigoureuse, leader inspirante et visionnaire, Madeleine laissera longtemps sa marque sur l’OSM. Pour cela, et pour bien plus, nous lui sommes plus que reconnaissants, a affirmé Lucien Bouchard, président du conseil d’administration de l’OSM.

De l’ADISQ à l’OSM

Avant de prendre la tête de l’OSM, Madeleine Careau a notamment travaillé avec l'Orchestre symphonique de Québec (OSQ) et le Festival d’été de Québec (FEQ). Elle a également cofondé l’Association québécoise de l'industrie du disque, du spectacle et de la vidéo (ADISQ) en 1979, produit le premier Gala des Gémeaux et dirigé le Festival Juste pour rire.

Madeleine Careau a été faite chevalière de l’Ordre national du Québec en 2020 et a reçu l’Ordre de Montréal en 2023.

Le conseil d'administration de l’OSM créera sous peu un comité de recrutement afin de dénicher la perle rare qui pourra poursuivre le travail de Madeleine Careau, un processus qui devrait s’échelonner sur quelques mois.