Un article écrit par Stéphane Bordeleau

Accusé d’avoir drogué deux personnes, le chanteur Corneliu Munteanu plaide coupable

Justice et faits divers > Crimes et délits

Corneliu Munteanu s'était fait connaître en participant au populaire concours télévisé « Star Académie ». (Photo d'archives)Cliquez ici pour afficher l'image d'en-tête
Corneliu Munteanu s'était fait connaître en participant au populaire concours télévisé « Star Académie ». (Photo d'archives)

En détention préventive depuis le 29 novembre dernier, le chanteur Corneliu Munteanu a plaidé coupable, vendredi, au palais de justice de Montréal, de deux chefs d’accusation pour avoir administré des drogues à deux personnes à leur insu en 2013 et en 2016.

L’accusé s’était fait connaître lors de sa participation à la deuxième édition du concours télévisé Star Académie, en 2004. Il avait défrayé la manchette en janvier lorsque des accusations criminelles ont été déposées contre lui dans cette affaire.

La Couronne et la défense réclamaient conjointement une peine de 100 jours d'incarcération, suggestion acceptée par la juge. Comme il demeurait derrière les barreaux depuis la fin novembre, il ne lui restera que quelques jours à purger à sa peine.

M. Munteanu sera également soumis à une probation de deux ans. La juge lui a imposé de nombreuses conditions de libération, dont celle de ne pas entrer en contact avec ses victimes ni de se trouver dans un rayon de 200 mètres de leurs résidences.

L’artiste d’une quarantaine d’années était accusé plus précisément d’avoir administré un poison, une substance destructive, une substance délétère avec l'intention d'affliger ou de tourmenter ses victimes.

Dans une déclaration qu'il a lue à la Cour, l'accusé a reconnu ses torts en plus de présenter des excuses à ses victimes.

L'une de ses victimes a demandé à la Cour de lever l'ordonnance de non-publication, qui interdisait aux médias de révéler son identité. Il s'agit de l'ex-conjointe de Corneliu Munteanu, la chanteuse Meggie Lagacé.

Retour sur les faits

Dans un exposé conjoint des faits déposé au tribunal, on apprend que Mme Lagacé, qui était en couple avec le chanteur, a pris un verre avec lui sur le balcon, un soir d'août 2013. Peu après, elle aurait ressenti de l'hyperactivité, son rythme cardiaque était élevé et ses pupilles dilatées. Elle affirme avoir perdu la notion du temps. Croyant être malade, elle a voulu se rendre à l'hôpital, mais Corneliu Munteanu l'en a dissuadée.

Hantée par cet événement pendant des mois, elle a décidé de confronter son conjoint qui lui a avoué avoir glissé de la E [MDMA ou ecstasy, NDLR] en poudre dans son verre ce soir-là. Il a affirmé qu'il ne savait pas pourquoi il l'avait fait, mais a avoué qu'il ne pouvait s'en empêcher.

Meggie Lagacé a mis un terme à leur relation à la suite de ces aveux.

Pendant longtemps, j'ai fermé les yeux sur cet épisode de ma vie, tentant de l'oublier, mais cela finissait toujours par me rattraper. J'avais cette constante envie de le dénoncer, mais le processus me semblait carrément insurmontable.

Quelques années plus tard, j’ai appris qu’il avait fait une autre victime. Je n’étais donc plus un cas isolé. J’ai appris tout ça alors que le mouvement solidaire #MoiAussi était à son apogée. Ces personnes courageuses m’ont beaucoup inspirée et m’ont ouvert les yeux.

Extrait d'une déclaration de Meggie Lagacé sur les réseaux sociaux

L'autre victime, dont l'identité demeure protégée, raconte avoir été droguée en 2016 par Corneliu Munteanu lors de deux soirées et d'un souper avec le chanteur et son conjoint de l'époque. Affirmant avoir ressenti des symptômes intenses et des étourdissements lors de chacun de ces événements, la victime a elle aussi confronté l'accusé le soir du souper. Ce dernier a finalement admis avoir versé du « poppers [une substance vasodilatatrice, NDLR] » dans son verre de vin.

Lors d'un entretien par messages texte dans les jours qui ont suivi, le chanteur a présenté des excuses à la victime et a admis avoir un problème pour lequel il était suivi par un psychologue.

Mandat d'arrestation

Sommé de comparaître au palais de justice de Montréal en novembre 2023, Corneliu Munteanu avait omis de se présenter devant le juge. Ce dernier avait alors lancé un mandat d’arrestation contre le chanteur.

Sa cavale fut cependant de courte durée. Il a été arrêté quelques jours plus tard par des policiers de Laval et a été placé en détention préventive le 29 novembre, en attendant la suite des procédures intentées contre lui.