Un article écrit par Patrick Butler

Faire rayonner le français au parc du Gros-Morne, une émission à la fois

Société > Francophonie

L'animateur de radio Jacob Lapointe dans le studio de Voice of Bonne Bay (VOBB) à Norris Point, dans l'ouest de Terre-Neuve.Cliquez ici pour afficher l'image d'en-tête
L'animateur de radio Jacob Lapointe dans le studio de Voice of Bonne Bay (VOBB) à Norris Point, dans l'ouest de Terre-Neuve.

Une émission de la radio communautaire Voice of Bonne Bay (VOBB) fait rayonner le français dans le parc national du Gros-Morne. Chaque jeudi, de 20 h à 21 h, l'émission En français S.V.P. fait découvrir aux auditeurs la musique francophone du Canada.

Le but de l'émission, c'est vraiment de partager la culture francophone ici, sur les ondes de VOBB, explique l’animateur Jacob Lapointe quelques minutes avant d’aller en ondes. Je fais ça à l'aide de musique que je prends principalement du Québec parce que je suis québécois, mais aussi de la musique d'autres provinces.

En cette soirée de février, dans le studio de VOBB dont la seule fenêtre donne sur les Tablelands – de hauts plateaux formés il y a un demi-milliard d’années –, Jacob Lapointe joue de la musique d’Axel Belgarde, membre du groupe terre-neuvien Port-aux-Poutines. Il explique ensuite l’expression québécoise achaler. Pendant le segment Le rythme franco-canadien, il fait entendre Véronique Trudel, chanteuse québécoise établie à Nelson, en Colombie-Britannique.

Ça me permet à moi aussi de découvrir un peu plus d'artistes francophones canadiens, ajoute l’animateur, qui se qualifie de Québécois qui est tombé amoureux de Gros-Morne et de Terre-Neuve.

Un beau défi à relever

Recruté par la gérante de la station, Anita Best, le moniteur de langue à l’école anglophone Gros Morne Academy n’avait jamais fait de radio avant sa première émission, il y a environ trois ans. Il est parmi les quelques animateurs bénévoles qui font fonctionner VOBB, fondée en 2008. La station diffuse surtout de la musique, mais aussi des nouvelles locales et régionales, et des entrevues.

Je me suis dit, ben, je suis venu pour essayer de nouvelles choses. Je me suis dit "pourquoi ne pas relever ce premier défi", raconte Jacob Lapointe.

Principalement ceux qui vont m'écouter, c'est des francophones parce qu’à ma grande surprise, il y a quand même un grand nombre de francophones ici, poursuit-il. Disons que par rapport au fait qu'il y a un parc national, ils cherchent beaucoup de monde qui est bilingue, donc ils parlent français et anglais.

Gary Noel, bénévole à VOBB, souligne que dans le parc national du Gros-Morne il n’y a pas beaucoup de stations de radio. Selon lui, avant la création de VOBB, il manquait de sources d’informations locales.

Pour nous, c’était important de se concentrer sur ce qui arrive dans nos communautés et nos enjeux pour que les gens soient informés, affirme Gary Noel, qui apprend le français grâce à des leçons privées données par Jacob Lapointe.

Ce dernier animera jeudi soir le 40e épisode d’En français S.V.P. La radio VOBB est diffusée dans le parc national du Gros-Morne au 95,9 FM et au 98,1 FM, ainsi que sur Internet.