Un article écrit par Élise Jetté

Les livres d’Elise Gravel de retour sur les étagères à la Bibliothèque publique juive

Arts > Livres

Près d'une centaine de personnes sont venues démontrer leur soutien à l'autrice jeunesse Elise Gravel devant la Bibliothèque publique juive de Montréal, le 11 février dernier. Cliquez ici pour afficher l'image d'en-tête
Près d'une centaine de personnes sont venues démontrer leur soutien à l'autrice jeunesse Elise Gravel devant la Bibliothèque publique juive de Montréal, le 11 février dernier.

La Bibliothèque publique juive de Montréal revient sur sa décision et remettra tous les livres d’Elise Gravel sur ses étagères. L'établissement les avait retirés après avoir critiqué l’autrice pour des messages qu’elle avait publiés en soutien au peuple palestinien sur ses réseaux sociaux.

Le directeur de l’établissement de l'arrondissement de Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce, Alain Dancyger, avait confirmé avoir demandé le retrait des ouvrages jeunesse de l’autrice québécoise, le 8 février dernier.

Sur ses réseaux sociaux, Elise Gravel utilise parfois ses dessins pour manifester son soutien au peuple palestinien de la bande de Gaza, où Israël mène une guerre contre le Hamas.

La semaine dernière, elle a réfuté des accusations portées contre elle par des internautes qui lui reprochaient de propager des propos antisémites.

Dans un communiqué, la Bibliothèque publique juive dit avoir accueilli avec ouverture l’ensemble des opinions et des commentaires qui lui ont été adressés récemment par ses membres, ses partenaires et le grand public. Une manifestation pour la liberté d’expression et en soutien à Elise Gravel a d’ailleurs eu lieu samedi dernier.

La bibliothèque ajoute qu’elle soutient et défend les principes universels de liberté intellectuelle. Elle affirme qu’elle reconnaît que toute personne a le droit fondamental d’accéder à un large éventail de connaissances, de créativité, d’idées et d’opinions, ainsi que de formuler ses pensées et de les exprimer en public, en précisant que cela comprend les idées jugées non conventionnelles, impopulaires ou inacceptables, que ce soit dans le contenu des ouvrages ou dans les propos que les auteurs expriment.

La Bibliothèque publique juive confirme donc que l’ensemble de ses collections demeure accessible et assure qu’elle encourage le dialogue ainsi que l’esprit critique, compétence essentielle qui permet à l’individu d’analyser les informations de manière approfondie et de se forger des opinions éclairées.