Un article écrit par Radio-Canada

Guillaume Côté quittera le Ballet national du Canada en 2025

Arts > Danse

À l'âge de 11ans, Guillaume Côté a quitté le Lac-Saint-Jean, dans le nord du Québec, pour entrer dans le monde du ballet. Il a été formé à l'École nationale de ballet du Canada avant de rejoindre les rangs de la compagnie en 1998. Il a été promu danseur étoile en 2004 et nommé associé chorégraphique en 2013. (Photo d'archives)Cliquez ici pour afficher l'image d'en-tête
À l'âge de 11ans, Guillaume Côté a quitté le Lac-Saint-Jean, dans le nord du Québec, pour entrer dans le monde du ballet. Il a été formé à l'École nationale de ballet du Canada avant de rejoindre les rangs de la compagnie en 1998. Il a été promu danseur étoile en 2004 et nommé associé chorégraphique en 2013. (Photo d'archives)

Le Ballet national du Canada a annoncé la retraite prochaine de Guillaume Côté mercredi, tout en dévoilant sa programmation pour la saison 2024-2025, dont une partie sera consacrée à ses adieux.

Guillaume Côté ne souhaite pas vraiment quitter le Ballet national du Canada, mais après un quart de siècle au sein de la compagnie, il estime que c'est le moment. Le danseur étoile de 42 ans entame sa dernière saison.

Réfléchissant à ses douleurs, à la compétition et à la recherche constante de la perfection, il admet qu'il n'aurait rien contre un ralentissement.

Un endroit comme le Ballet national du Canada, où la compétition est féroce et de niveau mondial, n'est pas un lieu où l'on peut vieillir, a-t-il indiqué. Il faut laisser de la place aux nouveaux.

À certains égards, Guillaume Côté dit être heureux de partir. Il ne s’ennuiera pas de la compétition constante ni de la crainte des blessures, raconte-t-il.

Quitter cette bulle est un processus et un peu de deuil.

Guillaume Côté, danseur

Programme mixte

Le programme mixte d'automne s'ouvrira avec sa pièce solo de 2014 intitulée Body of Work, et au printemps 2025, il y aura un programme mixte d'œuvres canadiennes, intitulé Adieu : Une célébration de Guillaume Côté.

Ce programme inclut Into the Fade, une pièce solo multidisciplinaire que le danseur crée avec le cinéaste Ben Shirinian avec qui il collabore depuis longtemps ainsi que deux nouvelles œuvres d'Ethan Colangelo et Jennifer Archibald, et son Boléro.

Guillaume Côté se réjouit de partager sa scène d'adieu avec ces chorégraphes de la relève. Si les gens viennent voir ma retraite, peut-être verront-ils aussi du sang neuf, dit-il.

Cela correspond à sa vision. Tout au long de sa carrière, le danseur s'est engagé à faire progresser l'art de la danse, non seulement en tant que danseur, mais aussi en tant que chorégraphe.

Depuis 2014, il est directeur artistique du Festival des Arts de Saint-Sauveur au Québec, le plus grand festival d'été de danse au pays. En 2018, avec Robert Lepage, il a créé Frame by Frame, un ballet acclamé par la critique inspiré de la vie et de l'œuvre du cinéaste Norman McLaren.

En 2021, il a créé sa propre compagnie, appelée Côté Danse.

Sa dernière collaboration avec Robert Lepage, une interprétation sans paroles de Hamlet de Shakespeare, doit être présenté pour la première fois en avril au théâtre Elgin de Toronto.

Le danseur ne se prononce toutefois pas sur ses projets de retraite.

Je veux vraiment vivre pleinement ma carrière au Ballet national, affirme-t-il. Je veux aller jusqu'au bout, en m’y concentrant pleinement.