Un article écrit par Radio-Canada

Steven Spielberg encense Dune 2 et Denis Villeneuve 

Arts > Cinéma

Steven Spielberg a notamment été soufflé par la scène où Paul Atréides (Timothée Chalemet) chevauche un ver des sables. Cliquez ici pour afficher l'image d'en-tête
Steven Spielberg a notamment été soufflé par la scène où Paul Atréides (Timothée Chalemet) chevauche un ver des sables.

Le cinéaste visionnaire Steven Spielberg a fait l’éloge du travail de Denis Villeneuve sur le film Dune : deuxième partie, qui a déjà dépassé le cap des 500 millions de dollars de recettes au box-office mondial depuis sa sortie, il y a moins d’un mois.

Le réalisateur de Rencontres du troisième type (1977) et de E.T l’extraterrestre (1982) s’est entretenu avec le cinéaste québécois pour le balado The Director’s Cut, produit par la Guilde des réalisateurs d’Amérique (DGA). Vous avez fait l’un des films de science-fiction les plus brillants que j’ai jamais vus, a résumé Steven Spielberg en parlant de Dune : deuxième partie.

C’est un film visuellement épique, qui est aussi rempli de personnages très riches, a-t-il poursuivi. Toutefois, le dialogue est très épars en proportion de la longueur du film. C’est vraiment du cinéma. Les séquences sont tellement esthétiques, mais il n’y a aucune prétention.

Dans la lignée de Kubrick, Lucas et Nolan

Au début du balado, Steven Spielberg a également affirmé que Denis Villeneuve faisait partie des rares cinéastes pouvant se targuer d’être des bâtisseurs de monde, une liste qui comprend selon lui George Méliès, Walt Disney, Stanley Kubrick, George Lucas, Tim Burton, Wes Anderson, James Cameron, Christopher Nolan, Ridley Scott et Guillermo Del Toro.

La liste n’est pas si longue, et je crois profondément et ardemment que vous êtes l’un des nouveaux membres de cette liste.

Spielberg a également louangé l’aspect visuel des moissonneuses d'épices colossales qui parcourent le désert de la planète Arrakis, mais surtout la scène où Paul Atréides (Timothée Chalamet) chevauche un ver des sables dans le film. 

Cette scène où il surfe sur un ver des sables est l’une des plus belles choses que j'ai vues de toute ma vie. Vous avez réussi à faire en sorte que le désert ressemble à un liquide.

Avec le succès critique et populaire de Dune : deuxième partie, la table est mise pour la troisième et dernière partie de la trilogie qu’avait en tête Denis Villeneuve.

S'il venait à voir le jour, ce volet, intitulé Le Messie de Dune, serait inspiré du deuxième tome de la saga de Frank Herbert, Dune Messiah, livre paru en 1969.