Un article écrit par Radio-Canada

Audrey Leduc « sous le choc » après avoir établi le record québécois du 100 m

Sports > Athlétisme

Audrey LeducCliquez ici pour afficher l'image d'en-tête
Audrey Leduc

Audrey Leduc a battu le record québécois du 100 m féminin, qui tenait depuis quelque 36 ans, en remportant la course de l'événement Florida Relays, samedi, à Gainesville.

Leduc a franchi la distance en 11 s 8/100 pour abattre l’ancienne marque provinciale de 11,13 s, qui avait été établie en 1988 par Julie Rocheleau.

La principale intéressée n'a pas constaté sur le coup l'ampleur de l'exploit qu'elle avait accompli lors de sa première épreuve individuelle de l'année au 100 m sur une piste extérieure.

Je n'ai pas vraiment vu mon temps quand c'est apparu. J'étais un peu mêlé [...] Ç'a été dit par l'annonceur maison, et ce sont mes coéquipières, qui étaient dans la même course que moi, qui sont venues me voir, et là j'ai réalisé que le temps était de 11,08 s. J'étais sous le choc, a réagi la nouvelle détentrice du record québécois, au lendemain de son succès.

Tu ne t'attends pas nécessairement à courir ce temps en début de saison quand c'est ta première course. J'étais vraiment sous le choc.

Audrey Leduc, athlète du Rouge et Or de l'Université Laval

L’athlète de Gatineau a retranché un énorme 30 centièmes de seconde à sa meilleure performance à vie, qui s'élevait alors à 11,38 s et avait été réalisée en juillet 2023, à Toronto.

Son chrono la laisse à un centième de seconde du standard olympique établi à 11,07 s. Quelques prestations sous les 11,20 s au cours des prochains mois devraient lui assurer sa présence aux Jeux d'été de Paris.

L'objectif dans les prochaines semaines sera de faire le standard olympique, indique Leduc, qui a bon espoir d'enregistrer le temps requis pour confirmer son admissibilité aux JO.

Rappelons que le record canadien appartient à Angela Bailey. Elle avait couru la distance en 10,98 s en 1987.

La sprinteuse du Rouge et Or de l’Université Laval brille de tous ses feux en ce début d'année.

Leduc a également réussi le meilleur chrono de l’histoire du Québec au 60 m en salle, en février, avec un temps de 7,22 s. Elle a ensuite amélioré ce record à 7,21 s le 2 mars à Glasgow, en Écosse, une semaine avant son 25e anniversaire.

C'est un travail de plusieurs années et aussi une très bonne saison intérieure, explique-t-elle. On s'attendait à ce que ce soit un bon début de saison extérieure également, mais pas nécessairement à ce point. Tout a été bien combiné, je suis en forme, donc tout ça ensemble, je crois que c'est ce qui a mené à ce temps.

Ça reste que j'ai encore de la difficulté à expliquer que le temps de 11,08 s soit sorti. Pour être bien honnête, je ne m'attendais pas à ce que ce soit aussi bas.

Audrey Leduc, athlète du Rouge et Or de l'Université Laval

Avec les informations de Louis-Simon Lapointe