Un article écrit par Radio-Canada

Le judoka Shady Elnahas en argent à Antalya

Sports > Judo

Shady Elnahas n'a pas traîné en demi-finale du tournoi grand chelem d'Antalya.Cliquez ici pour afficher l'image d'en-tête
Shady Elnahas n'a pas traîné en demi-finale du tournoi grand chelem d'Antalya.

Le judoka canadien Shady Elnahas s'est qualifié pour la finale du tournoi d'Antalya, en Turquie, dans la catégorie des moins de 100 kg.

Cet Ontarien établi à Montréal, 6e au classement mondial, avait remporté dimanche ses quatre premiers combats, mais il s'est blessé et n'a pas pu disputer le combat pour la médaille d'or. Il reçoit donc la médaille d'argent.

En demi-finales, Elnahas avait en effet surpris l'Espagnol Leonardo Goncalves, 12e au monde, avec un ippon après seulement 18 secondes de combat.

Elnahas, âgé de 26 ans, devait affronter dans le combat pour la médaille d'or le Portugais Jorge Fonseca, 15e au monde. Et ce combat aurait eu un goût de revanche.

Fonseca l'avait en effet battu aux Jeux olympiques de Tokyo le 29 juillet 2021 dans le combat pour la médaille de bronze au bout du temps réglementaire de quatre minutes (un waza-ari avait changé le cours des choses).

Ce nouveau face-à-face devra attendre. Une vieille blessure datant d'il y a quelques mois a refait surface, et c'est par précaution qu'Elnahas a déclaré forfait pour la finale. De toute façon, il a prouvé à Antalya que son judo est au point.

Il a ressenti une petite gêne à la côte pendant sa demi-finale, même si elle n'a duré que 18 secondes, a expliqué Valois-Fortier à Radio-Canada.

C'est une blessure qui remonte aux derniers mondiaux. Alors, on a décidé de jouer de prudence et de ne pas participer à la finale, même si Shady aurait aimé affronter Fonseca, qui l'avait battu à Tokyo aux Olympiques.

Il a maintenant trois semaines pour se remettre, car son prochain tournoi, c'est les Championnats continentaux, a précisé l'entraîneur national.

Antoine Valois-Fortier parle des Championnats panaméricains/Océanie, qui auront lieu les 26 et 27 avril à Rio de Janeiro.

Shady Elnahas est champion en titre des Jeux du Commonwealth et des Jeux panaméricains. Il avait déjà terminé deuxième du grand chelem de Tbilissi le 22 mars.

Dans la même catégorie, son compatriote Kyle Reyes a été battu à son premier combat.

Chez les moins de 90 kg, le Québécois Louis Krieber-Gagnon, 36e au monde, a perdu son deuxième combat après avoir reçu trois shidos (cartons jaunes).

Il avait réussi au premier tour à éliminer le Turc Cem Demirtas en 2 minutes et 41 secondes (deux waza-aris).

Riner encore au sommet, mais plus seul

Chez les plus de 100 kg, le judoka français Teddy Riner, 8e au monde, a remporté tous ses combats et a gagné le tournoi. Mais il n'est pas encore au sommet de sa forme.

Riner a souffert en finale face au Japonais Tatsuru Saito, 10e au classement mondial.

Meilleur au kumi-kata (prise du judogi), le Japonais semblait mieux préparé et était plus précis dans ses attaques, précise le site web de l'IJF. Riner attendait une erreur de son adversaire, mais il a écopé de deux shidos, ce qui l'a obligé à prendre quelques risques. Un waza-ari, en contre-attaque, a scellé le résultat.

Riner, multiple champion du monde et champion olympique, s'économise le plus possible (en raison de ses genoux fragiles) avant le grand rendez-vous de Paris cet été.