Un article écrit par Radio-Canada

Jannik Sinner couronné en finale à Miami

Sports > Tennis

Jannik SinnerCliquez ici pour afficher l'image d'en-tête
Jannik Sinner

L'Italien Jannik Sinner a facilement triomphé du Bulgare Grigor Dimitrov 6-3 et 6-1 en finale du Masters de Miami, dimanche, consolidant son statut de joueur de l'heure sur le circuit de l'ATP.

Sinner a ainsi décroché un troisième sacre en quatre tournois depuis l'entame de la saison. Seul le Masters d'Indian Wells, où il a perdu dans le carré d'as, subissant sa seule défaite de l'année, manque à son tableau de chasse.

Plus j'avançais dans le tournoi, mieux je me sentais. Ma performance du jour est très bonne. Je suis fier de la façon dont j'ai géré le match.

Jannik Sinner, joueur de tennis

J'ai très, très bien commencé la saison, je n'aurais jamais imaginé un tel départ. La place de no 2 mondial me procure un sentiment incroyable, a-t-il poursuivi, faisant référence à son nouveau classement qui sera officialisé lundi.

Le champion à Miami a été couronné lors de la première levée du grand chelem à Melbourne, en Australie, obtenant du même coup un premier titre majeur, ainsi qu'au tournoi de Rotterdam, aux Pays-Bas, avant les deux importantes compétitions en sol américain.

Jannik est exceptionnel depuis le début de l'année, il pratique un tennis incroyable. Même s'il n'y a pas eu match aujourd'hui, j'apprécie mon parcours ici, a salué Dimitrov.

En ce moment, Jannik est le meilleur joueur du monde, a-t-il estimé.

Tombeur du Russe Daniil Medvedev en demi-finales, Sinner a brisé au cinquième jeu le service de Dimitrov, bourreau de l'Espagnol Carlos Alcaraz et de l'Allemand Alexander Zverev en route vers la finale.

Aux commandes après ce vol, l'Italien n'a plus jamais regardé en arrière, empochant la manche initiale 6-3 en 43 minutes. Le suspense a par la suite été de courte durée au deuxième acte, soit à peine 31 minutes.

Sinner n'a perdu qu'un seul jeu dans cet engagement, brisant Dimitrov à deux nouvelles occasions, en plus de signer deux jeux blancs, dont celui pour mettre la main sur le 13e titre de sa carrière.

Avec un impressionnant total de 88 % des points remportés sur son premier service, ainsi qu'un total de 55 points gagnés sur les 93 du match (59 %), Sinner n'a jamais été inquiété contre Dimitrov, étonnant finaliste en Floride.

Le Bulgare a quant à lui connu des ennuis à placer la balle en jeu, commettant 23 fautes directes.

En finale du double féminin, la Canadienne Gabriela Dabrowski et sa partenaire, la Néo-Zélandaise Erin Routliffe, ont baissé pavillon en trois manches devant les Américaines Sofia Kenin et Bethanie Mattek-Sands.