Un article écrit par David Beauchamp

Trois questions pour comprendre pourquoi les États-Unis envisagent de bannir TikTok

International > Télécommunications

Le Sénat américain doit se prononcer sur le sort de TikTok aux États-Unis, en voie d'être banni. (Photo d'archives)Cliquez ici pour afficher l'image d'en-tête
Le Sénat américain doit se prononcer sur le sort de TikTok aux États-Unis, en voie d'être banni. (Photo d'archives)

Aux États-Unis, la Chambre des représentants a adopté mercredi un projet de loi qui prévoit l'interdiction de TikTok au pays si ce réseau social ne coupe pas ses liens avec sa maison mère, ByteDance, et plus largement avec la Chine. Pour quelles raisons cette application est-elle dans le collimateur des autorités américaines?

1. En quoi cette application représente-t-elle un risque pour les États-Unis?

Pour Steve Waterhouse, expert en cybersécurité et chargé de cours en sécurité de l'information à l'Université de Sherbrooke, le fait que le Parti communiste chinois (PCC) ait un accès facile au siège social de ByteDance – la maison mère de cette application, située à Pékin – représente un risque pour les données des Américains.

Il rappelle un événement survenu en 2022 au cours duquel des lanceurs d'alerte ont cité 80 enregistrements vocaux de réunions qui prouvaient que le PCC avait accès à des informations sur des Américains à partir de la Chine, et ce, bien que ces informations aient pour la plupart été hébergées aux États-Unis.

Notons ici que ByteDance a admis la même année qu'elle avait utilisé TikTok pour traquer des journalistes afin de connaître les sources à l'origine de fuites d'informations dans les médias.

C'est d'abord une question de cybersécurité en raison de la captation de métadonnées et de données de géolocalisation. Une fois que l’application est installée, elle demande d’avoir accès au microphone, à la caméra, à la banque de contacts et à d’autres informations dont même l’usager n’a pas connaissance, explique cet expert en sécurité en entrevue à l'émission Zone économie.

2. Quelle influence géopolitique TikTok peut-elle avoir?

L'influence potentielle de TikTok est immense pour la Chine. En ayant accès directement au siège social de ByteDance, la Chine pourrait influencer jusqu’à 150 millions d’utilisateurs en vue des élections américaines en novembre prochain, croit Steve Waterhouse.

Il tient à rappeler que près de la moitié de la population américaine s'informe aujourd'hui sur les réseaux sociaux plutôt que dans les médias traditionnels, ce qui fait courir aux électeurs le risque d'être influencés lors de scrutins.

Ce fut le cas, par exemple, lors de la campagne électorale de 2016, au cours de laquelle les données personnelles de millions d'utilisateurs de Facebook auraient été collectées par la société Cambridge Analytica, à laquelle l'équipe de Donald Trump avait versé 6,2 millions de dollars américains, selon les archives de la Commission électorale fédérale des États-Unis.

L’algorithme peut être modifié pour influencer ce que les gens voient et perçoivent à l’écran. C’est là qu'on prend conscience du danger de voir une mauvaise information émerger pour orienter le vote vers un candidat plutôt qu’un autre. Cambridge Analytica est une preuve que ce ne sont pas uniquement les Chinois qui peuvent nous influencer et qu'il peut y avoir des influences à partir d’ici, souligne M. Waterhouse.

Cet expert cite aussi l'exemple de l'Inde pour illustrer les influences géopolitiques. Il explique que ce pays a décidé en 2020 d'interdire TikTok et 59 autres applications chinoises et qu'il a été le premier pays du monde à le faire. Une douzaine de pays ont suivi les traces de New Delhi.

Le problème est aussi d'ordre géopolitique. On sait que dans le nord-est de l'Inde, il y a des escarmouches politiques, voire des escarmouches militaires, ajoute M. Waterhouse.

En effet, l'Inde veut limiter les influences extérieures, surtout celles de la Chine, ces deux pays entretenant des rapports houleux qui se sont parfois mués en affrontements militaires, notamment dans l'Himalaya.

3. Quel serait l'effet de cette interdiction au Canada?

Selon le même expert en sécurité, un bannissement aux États-Unis, si le projet de loi adopté par la Chambre passe l'étape du Sénat et est promulgué par le président Joe Biden, aurait assurément des répercussions au Canada en raison de la proximité géographique et économique des deux pays.

S’ils bannissent intégralement TikTok, le Canada deviendrait une cible de proximité puisque nous sommes voisins et que nous avons beaucoup en partage d'un point de vue économique et politique. Il y aurait sans aucun doute des influences par osmose pour chercher à avoir un impact aux États-Unis par le truchement du Canada.

Steve Waterhouse, expert en cybersécurité et chargé de cours en sécurité de l'information à l'Université de Sherbrooke

M. Waterhouse tient à rappeler à ce chapitre que le Canada et le Québec ont déjà pris des mesures pour limiter l'influence de la Chine par l'entremise de TikTok, notamment en interdisant l’utilisation de cette plateforme dans la fonction publique afin de minimiser les risques de repérage des utilisateurs à partir des appareils.